Pr-Director PJG.jpg

L'iode régule le métabolisme nutritionnel probablement via la microbiota. Le thyrodiabéte a préoccupé les cliniciens. Les perturbateurs endocriniens sont venus nous rappeler si besoin en était que la glande thyroïde est une sentinelle de l'environnement qui selon notre approche témoigne du rôle primordial de l'iode minéral chez la plupart des organismes vivants. Conclusion générale : La classification de Basténie est une séméiologie bioclinique qui pourrait être revue en faisant l’intégration de l’obésité comme stade incipiens du turn over thyroïdien épigénétique de la déiodase réalisant une TSH inactive. L’hypothyroïdie primaire d’un point de vue historico-technique reconnait depuis Basténie :

1 le myxœdème par atrophie thyroïdienne T4 et T3 abaissées et TSH élevée.2 l’hypothyroïdie fruste ou seule la TSH élevée 3 l’hypothyroïdie infraclinique ou seul le test à la TRH est positif .4 la thyroïdite ou seule existent des autoanticorps 5 ou le turn over de la déiodase est en cause.